Qu'est-ce que le Besoin Bioclimatique - Bbio ?

Le Besoin Bioclimatique conventionnel appelé « Bbio » est un indicateur qui vise à mesurer l’impact de la conception sur la performance du bâti (chauffage, refroidissement et éclairage).

Une conception bioclimatique prend en compte entre autres : l'implantation géographique du bâtiment, sa forme, les dimensions et l’orientation des menuiseries extérieures, les apports solaires, l’éclairage naturel pour qualifier la performance du bâti.

De ce fait, cet indicateur est indispensable dès le dépôt du permis de construire.

 

L’objectif du Bbio

Le Bbio a été mis en place avec la Réglementation Thermique 2012 (RT2012). Il est l’une des évolutions qui la démarque de la RT 2005. Il a été instauré afin de valoriser la conception de maisons bioclimatiques qui consomment moins d’énergie, et qui diminuent l'impact sur l’environnement.

Le coefficient Bbio indique le niveau de performance énergétique du bâti de la maison lors de la phase de conception. Il prend en compte les éventuelles fuites ou gains d’énergie selon l’architecture et les performances des matériaux utilisés.

Pour obtenir l’attestation RT 2012, le Bbio doit être inférieur au BbioMax fixé par la norme. Le Bbiomax dépends entre autres, de la géolocalisation du bâtiment, son altitude, son usage et sa surface.

Le Bbio est couplé avec un autre indicateur, le Cep qui mesure la consommation d’énergie primaire de votre système énergétique. Le Cep n’est pas obligatoirement validé avant le dépôt du permis de construire. Cependant, ces deux indicateurs doivent être en accord pour être efficace et justifier la performance de la maison.

Attention cependant, car la performance du bâti doit aussi respecter votre budget. En effet, si vous avez un Bbio très faible, votre maison consommera peu d’énergie certes, mais vous ne pourrez pas toujours rentrer dans vos frais, car les matériaux qui permettent ce résultat sont parfois onéreux. Il faut donc trouver le bon compromis entre la performance énergétique et votre budget.

 

Quand calculer le Bbio ?

Pour déposer votre permis de construire, le calcul de Bbio vous sera demandé. Vous obtiendrez une attestation partielle RT 2012 pour prouver que la conception de la maison est en accord avec la réglementation.

 

Comment optimiser le Bbio ?

L'optimisation de la valeur du Bbio passe par une forme de maison compacte pour laquelle à surface habitable égale, les surfaces de parois vitrées et opaques (planchers haut et bas, murs extérieurs) en contact avec l'extérieur seront plus faibles.

Bien orientées, majoritairement au sud, les parois vitrées permettront de réduire votre besoin en énergie. En faisant cela, vous optimisez votre confort, votre budget et la performance de votre maison.

Pour moduler le Bbio, il est également possible de réduire le besoin en éclairage en augmentant les surfaces vitrées de votre maison. De la même manière, si vous augmentez l’épaisseur des isolants et que vous améliorez l’étanchéité du bâti, vous aurez un besoin en chauffage moins important.

Enfin, si l’isolation de votre maison est efficace, que vous possédez des moyens de protection contre la chaleur (volets, brises soleil) le besoin en refroidissement sera moindre.

Pour faire le bon choix de conception, il est important de faire confiance à son concepteur et de lui faire part de vos souhaits. Il suffit d’avoir à sa disposition toutes les possibilités et optimiser au mieux les énergies disponibles, pour obtenir une parfaite cohérence entre les équipements et la conception de votre maison.

Selon votre budget, il existe plusieurs combinaisons d’équipements capables de répondre au besoin de votre projet, il suffit de les comparer soit avec le Guide comparatif RT2012, soit avec le configurateur de systèmes énergétiques.

 

 

 

Une question ? N'hésitez pas à nous contacter ! 

 
cs-cart add-ons, cs-cart licences, cs-cart developing
cs-cart license, cs-cart addons, cs-cart multivendor