Quels sont les éléments à fournir pour réaliser une étude RT2012 ?

Dans le cas d’une maison individuelle, la procédure réglementaire autorise la réalisation du calcul thermique en 2 étapes :

  • La première étape est impérativement réalisée avant le dépôt du permis de construire. A ce stade, il faut pouvoir au moins fournir :
  1. la surface utile du logement (correspondant à la surface habitable),
  2. la surface au sens de la réglementation thermique (SRT) du bâtiment. Il s’agit d’un calcul spécifique qui va notamment inclure la surface des murs donnant sur l’extérieur,
  3. la surface de baies donnant sur l’extérieur,
  4. la valeur du Besoin Bioclimatique du projet calculée à l’aide des plans complets du projet, des performances des éléments du bâtis envisagées ou à envisager (isolation, menuiseries, occultation…)

D’un point de vue administratif, cela va se traduire par une attestation éditée par le bureau d’étude thermique et signée par la maitrise d’ouvrage (le client) ou le cas échéant par la maitrise d’œuvre (architecte) et à joindre au dossier de permis de construire. 

 

  • La deuxième étape obligatoire de l’étude RT2012 est réalisée à la fin du chantier. Pour valider la RT2012 dans son ensemble, il faudra fournir au bureau d’étude :
  1. Les plans d’exécution du projet,
  2. Les factures (ou bons de livraison) des matériaux et matériels impactant la consommation énergétique du logement,
  3. Le résultat du test d’étanchéité à l’air obligatoire dans le cadre de la RT2012.

 

 

Quelles sont les informations apportées par l’étude thermique RT2012 ?

De manière immédiate, l’étude thermique va vous permettre :

  • de vérifier les critères réglementaires et de situer la performance thermique du projet illustrée par les étiquettes énergétiques.
  • de donner les critères de performances thermiques des isolants, menuiseries et les performances des systèmes à respecter pour atteindre les performances globales visées.
  • de s’assurer que les gardes fous sont respectés.

Et de manière plus approfondie :

  • de regarder l’impact des éléments du bâti de manière dissociée : impact lié à la performance des menuiseries, de l’isolation des murs, du toit, des ponts thermiques…
  • de regarder l’impact prévisionnels des consommations poste par poste (chauffage, refroidissement, production d’eau chaude sanitaire, éclairage, consommation des ventilateurs et des circulateurs de chauffage)
  • de calculer les déperditions thermiques du bâtiment pour dimensionner de façon précise le système de chauffage.

 

Ces critères doivent permettre d’optimiser les solutions à mettre en place pour avoir un projet conforme et performant. Nous vous conseillons donc de valider tous ces points pour réduire les coûts cachés de votre projet.

 

 

Une question ? N'hésitez pas à nous contacter ! 

 
cs-cart add-ons, cs-cart licences, cs-cart developing
cs-cart license, cs-cart addons, cs-cart multivendor